Matrix

Matrix (en France), La Matrice (au Québec) (The Matrix) est un film de science-fiction réalisé par les frères Andy et Larry Wachowski et sorti en 1999. Inspiré entre autre de l’épisode « Dreams for sale » de la série Twilight Zone (1985)[1] et probablement de livres d’anticipation, tels que Les robots d’Isaac Asimov ou le Neuromancien, il est le premier volet d’une trilogie qui se poursuivra avec les films Matrix Reloaded et Matrix Revolutions.

Synopsis

Thomas A. Anderson, un jeune informaticien connu dans le monde du piratage sous le pseudonyme de Néo (anagramme de (The) One en anglais, et préfixe grec signifiant « nouveau »), est contacté via son ordinateur par ce qu’il pense être un groupe de pirates informatiques. Ils lui font découvrir que le monde dans lequel il vit n’est qu’un monde virtuel dans lequel les êtres humains sont gardés sous contrôle.

Morpheus, le capitaine du Nebuchadnezzar, contacte Néo et pense que celui-ci est l’Élu qui peut libérer les êtres humains du joug des machines et prendre le contrôle de la matrice (selon ses croyances).

Bref résumé du contexte

L’apparition des robots, au service de l’homme puis de l’Intelligence artificielle, a entraîné une confrontation entre Humains et Machines, lesquels ont finalement fabriqué leur propre domaine et concurrencent directement celui des humains. Cette confrontation s’est intensifiée lors du jugement d’un robot pour meurtre, de la haine grandissante contre eux et lors de la création d’un état uniquement dédié aux robots dans le Moyen-Orient qui a fait basculer l’économie mondiale (voir animatrix).

Voyant leurs forces diminuer au fil du temps, les Humains ont recouvert la terre d’un épais nuage, provoquant un hiver nucléaire, empêchant ainsi les rayons du soleil (la seule source d’énergie abondante utilisable par les Machines) de passer. Les Machines ont donc dû chercher une nouvelle source d’énergie et ont tourné leurs recherches vers la bio-électricité. Une fois la victoire acquise, les machines ont fabriqué les tours nécessaires au fonctionnement et à la maintenance de leurs générateurs, et se sont assurées d’une production régulière d’humains en les cultivant et en les conservant dans des cocons remplis d’un liquide nutritif. Une fois le cocon connecté sur une tour, les câblages permettent de fournir l’air à l’humain ainsi que de renouveler le liquide nutritif, et à prélever sa bio-électricité. Le problème, c’est qu’emprisonnés de la sorte, les Humains ne fournissaient pas assez d’énergie. Les Machines ont donc créé la Matrice, sorte d’univers virtuel dans lequel les Humains s’épanouissaient, assurant une quantité d’énergie considérable aux Machines. Les humains n’ont donc pas conscience de la réalité et du « monde qu’on superpose à leur regard ».

Mais cette Matrice, comme tout logiciel, contient différents bug, dont l’apparition d’un homme qui peut jouer avec les règles de ce monde virtuel. Cet homme est considéré comme un Élu par les quelques milliers d’humains qui ont pu survivre dans le monde réel, cachés sous Terre dans la ville de Sion. Les Humains voient en l’Élu le sauveur de l’humanité…

 

0 commentaires à “Matrix”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



FOREZ LOISIRS |
Les Jardins de la Thaupinière |
Club Poterie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | domiredo
| le blog de miss couture
| Les chevaux et moi